Les Pygmées sont-ils des animaux ?

" Il y a quelque chose qui ne va pas, chez l'homme Pygmée, il y a quelque chose qui ne va pas. Pourquoi il ne peut pas changer ? Faites bien des analyses pour nos Pygmées, pour savoir pourquoi il ne devient pas comme nous, nous autres... Prélevez leur sang pet vous allez dans les grands grands laboratoires pour voir ce qu'ils sont. Voir s'ils sont vraiment

des hommes normaux, ou bien s'il n'y a pas un autre sang,

qui est peut-être par rapport à l'animal ou par rapport à autre chose ...."

Tous les camerounais ne pensent pas ainsi, loin de là, bien heureusement.

Robert  Brisson, Ethnologue, linguiste...et missionnaire

Robert est l'auteur de nombreux livres sur les contes, mythes et chants des pygmées Baka dont il a étudié la langue en véritable scientifique et publié un dictionnaire. Son parcours et son histoire personnelle sont un roman. Il m'a accordé plusieurs entretiens de 2007 à 2011. Nous sommes même parvenus à établir une communication satellite avec le village, durant la quelle il a pu discuter avec les anciens, ses bons amis.

Mokoussé Nestor, fondateur du village

Il avait à peine 14 ans lorsqu'il est arrivé de la forêt au Bosquet . Il s'est installé à la mission où il a travaillé toute sa vie. Mokoussé vient de faire valoir ses droits à la retraite ! il est le premier retraité officiel du village !

Nous sommes de vielles connaissances...

Kalo Pierre, fondateur du village

Il a tout vu, tout vécu. Mes collègues le considèrent comme une encyclopédie vivante de la forêt mais aussi de sa langue. Fondateur du village, il a construit, avec Robert Brisson et de nombreuses femmes et hommes Baka du village, une œuvre littéraire et scientifique considérable , celle de son peuple à tradition orale.

Sœur Florentine, actuelle responsable de la mission.

Arrivée au Bosquet à 'âge de 16 ans, elle découvre un véritable chantier en pleine brousse. Deux ans durant, elle participera à la création du village et de l'école. 40 ans plus tard, elle revient et retrouve des familles entières.

anthropologie visuelle

Depuis 2004 je filme régulièrement mes rencontres et les lieux de vie que nous partageons avec les pygmées Baka, au Gabon ou au Cameroun. Ce travail méthodique ne peut suffire à raconter l'histoire de ces campements, de ce village, de ce peuple.

En voici quelques fragments.

LM

Construction de huttes mongulu

Construits en forme de dôme, de surfaces très variables selon le nombre d'occupants, les huttes mongulu sont formées d'une charpente de jeunes tiges tressées (baliveaux) enfoncées dans le sol, recouvertes de feuilles de Marantacées (Maranta leuconeura), disposées comme des tuiles. L'ouverture de la hutte (parfois en forme de tunnel) est orientée dans le sens de la pente.

Avec : Andenda Claire, Mimbo Marie, Ndjeno Brigitte, Sawala Catherine, Wessambo Chantal.

Récolte et fabrication de la pâte d'amandes

de mangues sauvages
 


Dans la forêt équatoriale africaine, les Pygmées Baka du Cameroun vivent en symbiose avec leur environnement. La chasse, la pêche et la cueillette sont des activités que les Pygmées pratiquent au gré des saisons et de leurs besoins. Au début de la petire saison sèche commence la récolte des mangues sauvages (Irvinga gabonesis).

Voir l'article du journal du CNRS :

Pêche au barrage - Campement du serpent

Quelques semaines avant la récolte des mangues sauvages qui dure toute la petite saison sèche, les femmes, accompagnées de quelques hommes, partent en forêt établir un petit campement pour une campagne de pêche. Elles feront boucaner le poisson qui leur servira de réserve alimentaire en forêt durant la récolte.
C'est l'occasion de soirées danse et de contes autour d'un feu de braise. J’interroge chacune et chacun sur son village d'origine, celui de ses parents pour étudier la migration surprenante qui donne naissance à Moangue,-Le Bosquet, "Ville" Baka de plus de 800 pygmées.

Récolte du miel (Poki)


Le miel est l’aliment le plus sucré des ressources puisées par les Baka dans la forêt. Chaque récolte de miel est une réjouissance, qu’elle qu'en soit la variété.  Le miel poki, que fabrique l’Apis mellifica (tòŋgì ), est le plus sucré et le plus recherché.
Crépin à repéré la ruche depuis plusieurs jours.
Il a passé la matinée à abattre l'arbre dans lequel se trouve l'essaim et qui est susceptible de contenir du miel. Il n’est jamais certain que l’arbre tombera du bon côté quant à l’accès au miel.

Avec Mebouta Crépin

Groupe Tibola

Entre Messok et Lomié, dans le sud-est du Cameroun, les Baka quittent les campements de forêt pour s'installer en bord de piste. Les artistes du groupe Tibola ont entre 16 et 26 ans.

Ils chantent en "Trapèze", le verlan Baka.

Les guitares sont taillées à la machette.

Le danseur solo à bien observé le hip hop sur la TV des sœurs. Il se lance.

Plan séquence